2017 03 10 Saint Denis de Catus

Télécharger la fiche => Saintdenis boissieres argile eau galetsSaintdenis boissieres argile eau galets (744.58 Ko)
St Denis Catus
Circuit de l’argile,
de l’eau et des galets
14 km / 3h30
 
Départ : Devant l’église De st Denis Catus
Balisage jaune pr

St Denis Catus :

À l’origine installé à flanc de pente autour de l’église, le village s’est par la suite étendu au contact de la route qui longe le Vert. Le paysage de la vallée favorise ici la lecture géologique des assises calcaires du Jurassique supérieur, couronnées de formations sableuses plus récentes, porteuses d’une flore calcifuge. L’exploitation des carrières a marqué l’économie du village.

Histoire du viaduc de Saint-Denis.

Ce viaduc de 81 mètres, très soigneusement bâti, illustre bien le soin que l’on apportait jadis à la conception des ouvrages de génie-civil. La pierre locale était utilisée et les arches se reliaient à la tradition historique du plein centre romain. Un tunnel lui fait suite, vers le sud. Le viaduc et le tunnel furent, comme le restant de la ligne, construit en 1878 et 1889. (Vous constatez donc que les déplacements « en train » ne sont possibles que depuis un peu plus d’un siècle).Juste au-dessus du tunnel il y avait, à Galdou, des mines de fer. Dès le départ nous vous avions dit que les dépôts géologiques étaient abondants, et de diverses natures. Après le fer au Moyen-Âge puis la brique et même la porcelaine aux XVIII  et XIX  siècles, les galets et le  sable ont pris le relais. On peut dire que le sol et le sous sol ont toujours fourni ici des gisements pour d’efficaces industries locales.

La briqueterie de Boissières.

Au XIX siècle, quand l’économie est surtout locale, des industries nais saient de l’utilisation des matériaux disponibles. Avec ses nombreux gisements d’argile, et sa forêt épaisse, Boissières était prédisposée au travail de la terre cuite. C’est ainsi qu’une première manufacture de briques, tuiles et poteries fut fondée avant 1850. C’est au début du XX  siècle que la grande cheminée de 44m de haut fut érigée. Cet emblème de l’aire industrielle est abandonné depuis 1975. Elle a été restaurée récemment et un éco hameau est en construction sur ce site.